Chapitre 7 : Révélations


   
          Elle n'en croyait pas ses oreilles. C'était impensable, pas elle, pas lui ! Ensemble ?! Elle secouait la tête de droite à gauche pour nier l'évidence. Elle marchait dans les couloirs sans savoir où aller. Elle était perdue et déboussolée. Rose et Bird, ensemble ?
          
          Elle finit par se retrouver dans le couloir de sa chambre. C'était idiot mais sa chambre était le seule refuge qu'elle avait ici. Elle entra et barricada la porte avant de s'installer sur son lit en boule, son oreiller coincé entre ses jambes et son torse. Elle posa sa tête sur le cousin et resta comme ça sans bouger, essayant de calmer sa respiration. Elle n'y croyait toujours pas.
          
           « Bird et Rose... répéta-t-elle en boucle. »
          
          Elle n'avait jamais envisagé cette possibilité. Toutes ses cachoteries, c'était donc ça, une histoire d'amour  entre sa meilleure amie et lui... Son c½ur se serra une nouvelle fois et elle essaya de chasser cette idée. Mais ça ne servait à rien, ses pensées se mêlèrent à son passé faisant resurgir toutes les douleurs enfouies. Elle se souvint alors de sa première peine de c½ur.
          
          Ca n'avait pas été aussi douloureux que cette fois-ci. Elle avait rencontré Lee, alors qu'elle n'avait que cinq ans, au club de judo où ils étaient tous les deux inscrits. La petite fille avait un talent presque inné pour le combat, au contraire du garçon qui devait faire de très nombreux efforts. Un jour, Fray était arrivée plus tôt que prévu et Lee était déjà là. Elle lui proposa de s'entrainer avec lui ce qu'il accepta avec une joie démesurée. C'était la première pierre qui construisit leur amitié.
          
          Mais l'amitié vacilla en amour pour la brune aux cheveux très courts à l'époque. Alors qu'ils avaient passé toute leur enfance ensemble, elle avait pu le connaitre par c½ur et tomber sous le charme de ses bons côtés comme de ses défauts. Arrivée en seconde, elle avait pris son courage à deux mains pour lui dévoiler son amour, mais Lee ne la considérait que comme une amie. Du moins c'est ce qu'elle s'était dit lorsqu'il lui avait demandé avec moult supplications d'aller voir la fille qui faisait battre son c½ur à l'époque pour parler en sa faveur.
          
          Fray avait été sonnée comme jamais. Ça avait toujours été elle et lui, rien qu'à deux. Ils avaient bien évidemment des amis à côté mais personne d'aussi proche. Deux semaines plus tard, Lee sortait avec ladite fille et Tenten était la roue branlante du carrosse. Elle avait eu le c½ur en peine et personne à qui en parler, comme aujourd'hui, puisque ses meilleurs amis étaient impliqués dans les deux histoires.
          
          Mais Lee et elle avaient finalement réussi à mettre leur problème sur le côté pour rester meilleurs amis. Ils étaient d'ailleurs partis en vacances en Tunisie ensemble avant qu'elle ne meurt durant le voyage.
          
          Mais aujourd'hui, c'était différent parce qu'il s'agissait de Rose et Bird : des deux personnes qu'elle aimait le plus, de ses deux piliers, de sa meilleure amie et celui qu'elle aimait. La découverte aussi abrupte de leur relation l'avait peiné et l'avait choqué. Elle n'avait rien vu venir, pas même le moindre petit indice qui lui aurait mis la puce à l'oreille. Ni l'un ni l'autre ne lui avaient dit, fait comprendre ou elle ne savait quoi. C'était de but en blanc, d'un coup d'un seul. Alors qu'elle, elle avait essayé tant et tant de s'approcher de Bird, de devenir plus que son amie. Encore aujourd'hui elle avait voulu profiter de l'absence de Rose pour s'entrainer seul à seule avec lui...
          
           « Fray, l'appela Rose à travers la porte. Fray, je t'en prie, ouvre. »
           
          La brune ne bougea pas. Elle ne répondit pas non plus. Que dire ? Et si tant est qu'elle le pouvait encore. Une boule d'angoisse, de peine ou peut-être même de colère lui bloquait la gorge. Un sanglot tentait de passer entre ses lèvres closes. Sa voix l'aurait trahi sans aucun doute. Elle ne savait même pas si elle avait encore envie de lui parler. Elle avait besoin de temps, beaucoup de temps pour avaler le morceau.            
          Rose toqua encore une fois contre la porte mais elle n'obtint aucune réponse. Elle força sur la poignée, mais elle ne céda pas. Elle finit par pousser la porte fermement, arrachant celle-ci de ses gonds et poussant ce qui se trouvait derrière. Elle constata que la chambre était sens dessus dessous mais ce n'était pas le plus important : Fray était en position f½tal et n'avait même pas relevé la tête.
          
          Le c½ur de Rose se serra lourdement. Elle avait blessé son amie plus que de raison et pour une broutille, pour cacher une affaire qui pourrait changer leur vie, pour quelque chose dont ils ne connaissaient pas encore l'envergure, pour des suppositions. Elle avait réussi ce qu'elle s'était promis de ne jamais faire. Avait-elle prise les mauvaises décisions ? Lui devait-elle la vérité maintenant ou bien est-ce trop tard ?
          
          Hier encore Bird avait sauvé les meubles avec des demi-mensonges pas bien méchants. Mais aujourd'hui... C'était tellement gros. Pourtant Fray y croyait dur comme fer et Rose n'avait pas la moindre idée de ce qui la mettait dans cet état. A moins que... Non elle lui en aurait surement parlé, ça ne pouvait pas être ça. Dans tous les cas il fallait qu'elle s'excuse, qu'elle rétablisse le dialogue avec sa meilleure amie, qu'elle la réconforte...
          
          Elle s'approcha à pas de loup de son amie et s'installa à côté d'elle. Après une seconde d'hésitation, elle la prit dans ses bras et la cala contre elle. Fray ne put retenir son sanglot et pleura dans les bras de son amie, de la traitresse, de la menteuse, de la muette. Rose essaya de la calmer en caressant affectueusement son dos mais rien n'y faisait. C'est lorsque Fray n'eut plus de larmes à verser qu'elles purent enfin parler.
          
          « Qu'est-ce qui se passe, Fray ? murmura Rose d'une voix douce.
-          C'est à toi de me le dire, fit-elle d'une voix atone et sans émotion, lessivée par sa crise de larmes.
-          C'est... C'est Bird et moi ? s'inquiéta Rose.
-          Oui, souffla Fray. Tu aurais pu me le dire que...que tu l'aimais tout simplement ! Je me serais fait une raison...
-          Tu te serais fait une raison ? répéta Rose, hésitante. Tu veux dire que... Oh Fray ! »
           
          Elle avait raison dans sa première idée. C'était si évident maintenant qu'elle savait... Si Fray avait réagi aussi violemment ce n'était que pour une seule raison : elle était amoureuse de Bird. Et dire qu'elle n'éprouvait pas ce genre de sentiment envers le brun. Elle venait de détruire les espérances de son amie en un claquement de doigt. Dire que son c½ur se fissura serait trop fleur bleue mais une douleur lancinante vint s'ajouter à son fardeau.
          
          Rose se fit une raison, c'était trop tard maintenant pour réparer les choses. Le mal était fait et lui dire la vérité maintenant ne ferait que briser Fray un peu plus. Elle ne pouvait pas se le permettre et elle ne le ferait pas. Quand bien même elle considérait Bird comme son frère, elle devrait jouer l'amoureuse. Pour Fray, pour Bird, pour leur couverture à cause de cette satanée histoire de coalition !
          
          La culpabilité laissa place à la rage. Elle se mit à détester encore plus cet endroit et cette guerre en devenir, ce fichu Lord tout puissant et aussi cet exécrable Lead qui venait fouiner au pire moment. Elle voulait leur hurler de les laisser tranquille, de faire comme s'ils n'étaient pas là, de les ignorer tous les trois et qu'ils fassent leur vie tranquillement. Elle voulait les mettre K-O et détruire tout ce que représentaient les Reboots. Ce n'était qu'une armée de mort-vivant qui suivait bêtement les ordres pour aller mourir au front une nouvelle fois. Elle voulait découvrir toute la vérité et déjouer les plans de ce chef minable. Elle voulait abandonner son titre de générale et aussi celui de reboot ! Elle voulait n'avoir jamais survécu !
          
          Cette dernière pensée était immuable et malheureusement il était trop tard pour faire quoi que ce soit. Cependant, le reste était possible. Elle pouvait se lever maintenant et aller fouiller les bureaux des scientifiques, elle pouvait aussi questionner les généraux et s'infiltrer dans la pièce de Lord. Elle pouvait trouver les informations qui leur manquaient pour comprendre toute l'affaire. Et une fois que ça serait fait, elle pourrait dire la vérité à Fray. Elle pourrait tout lui avouer et lui dire que son amour pour Bird était possible !
          
          Et elle prit sa décision ainsi. Elle posa un baiser sur le crâne de sa meilleure amie et quitta la chambre. Elle se dirigea vers les laboratoires sans faire attention à ceux qui trainaient dans les couloirs, aux chuchotements sur son passage, aux rumeurs qui circulaient maintenant. Tout ça n'avait pas d'importance. Elle était passée en mode Reboot et rien ne pouvait l'arrêter. Elle avait besoin d'informations, elle allait les trouver et sans perdre une seconde.
          
          Elle franchit les couloirs sinueux et sombres de la partie laboratoire. A l'heure qu'il était, les chercheurs devaient être partis manger ce qui lui laissait le champ libre. Même s'ils avaient été ici, elle aurait foncé tête baissée. C'était sa décision et rien ne la ferait revenir en arrière, pas même les pensées rationnelles de Bird ni les pleures de Fray.
          
          Elle ne prit pas la peine de se cacher des caméras, ni même de s'assurer qu'il n'y avait vraiment personne dans les couloirs ou dans les bureaux. Elle passa les salles d'expérimentation d'un pas rapide et déterminé, laissant un écho sonore emplir l'endroit exiguë. Elle s'arrêta enfin dans le couloir où Lead avait arrêté Smart. Cette fois-ci le général n'était pas à son poste.
          
          Elle ouvrit le bureau le plus à droite et alluma la lumière. Au contraire de tout l'Institut, le bureau était désordonné. Des piles de papiers, des rapports et des dossiers s'empilaient négligemment sur le bureau au centre de la pièce mais aussi sur la colonne de tiroir qui jouxtait le mur de droite. Sur la gauche se tenait une commode et une vitrine avec des livres médicaux et biologiques, ainsi que des outils, des béchers, des éprouvettes, des tubes  et d'autres objets aux formes extravagantes que Rose ne connaissait pas.
          
          Elle ne fit pas attention à ce côté-là de la pièce et se concentra sur le bureau. Derrière les piles de papiers se trouvaient l'ordinateur portable du scientifique : une mine d'or en informations.  Elle s'empressa de l'allumer et parcourra les papiers en face d'elle le temps qu'il soit opérationnel.
          
          Elle découvrit que les scientifiques, du moins celui-ci, faisaient des expériences sur le virus Azo. Elle eut un frisson en lisant ce mot. C'était le virus qu'avaient créé les Etats-Unis cinq ans auparavant. Les chercheurs américains voulaient trouver un vaccin au virus Ebola qui faisait des ravages dans les pays sous-développés. Ils avaient réussi à incuber une molécule de cette maladie et avaient cherché un traitement au Centers for Deases Control d'Atlanta. 
          
          Pour se faire, ils avaient incorporé un antivirus artificiel à la molécule souche et celle-ci avait muté. Elle était devenue Azo. Alors que l'incubateur allait être déplacé pour cause d'une restauration de la salle d'expérience, un groupe terroriste avait réussi à s'introduire dans le centre de recherche et avait volé le virus. Ils l'avaient ramené jusqu'en Afrique pour le revendre au marché noir, mais la boite de transport fut endommagée. Le gaz s'échappa et une épidémie rasa presque toute la population de Congo. Les reboots et les scientifiques étaient allés sur place pour éradiquer le virus Azo. Princesse en était morte.
          
          Découvrir qu'ils avaient réussi à sauvegarder des molécules de cette horreur la répugna affreusement et à voir les rapports qui étaient fait, ils l'avaient une nouvelle fois fait muter. Elle était censée être devenue inoffensive mais c'était impossible. Elle lut alors d'autres documents mais elle ne découvrit rien de plus. Elle commença alors une nouvelle pile et trouva un document parlant du sujet 25.
          
          Elle se souvenait que Bird avait entendu parler de ce projet dans le bureau de Lord et elle se souvenait que Princesse lui en avait parlé des années plutôt. Elle s'empressa de lire ce qui suivait et les quelques lignes lui glacèrent le sang.
          
           « Que faites-vous là ? s'insurgea une voix masculine. »
          
          Rose releva la tête et aperçut le chef des scientifiques : Snake. C'était un homme grand, d'une cinquantaine d'année lui aussi. Il avait un sourire mauvais en permanence sur le visage mais le plus effrayant était ses yeux reptiliens maquillés de khôl. Sa peau blanche ressortait comme cadavérique lorsque ses longs cheveux noirs étaient détachés. Rose ne l'appréciait pas du tout. Il était semblable à Lord et dégageait une aura angoissante.
          
          Le regard que lui porta le chercheur ne la laissa pas de marbre mais elle essaya de ne rien laisser paraitre. Il ne fallait pas qu'elle se plante, surtout pas maintenant. Il fallait qu'elle continue d'être libre d'agir comme elle le souhaitait pour pouvoir persévérer dans ses recherches et trouver le fin mot de l'histoire. Elle ne pouvait pas  s'arrêter là.
           
          « Je cherche votre rapport, dit-elle la voix légèrement mal assurée. J'ai toqué, vous n'étiez pas là, je me suis permis d'entrer.
-          Et avez-vous trouvé ce que vous cherchiez, jeune fille ? demanda-t-il en s'avançant vers elle.
-          Plus qu'il ne m'en fallait même, vous permettez que j'apporte ça à notre chef ?
-          Non. »
           
          Clair, net et autoritaire. Il ne laissa pas la place à la discussion et Rose déglutit difficilement. Elle acquiesça et rangea le papier qu'elle tenait dans les mains avec plusieurs autres feuilles qu'elle prit le temps d'observer et de graver dans sa mémoire. Elle en fit une pile parfaite et la reposa. Elle avait visionné une cinquantaine de feuilles et se souvenait encore de chaque détail. Avec les trois quatre qu'elle venait de scanner, elle pourrait découvrir peut être quelque chose.  Elle pourrait les reprendre une à une et s'assurer de n'avoir rien laissé filer.
          
          Mais le plus délicat, pour l'instant, c'était de se retrouver dans les faveurs de Snake et qu'il ne parle pas de cette mésaventure à Lord. Pour cela elle devait jouer sa dernière carte : s'intéresser à ses travaux. Elle espérait que lui graisser la patte suffirait et que peut être même elle découvrirait d'autres éléments pour son enquête. Elle se leva du bureau où elle était assise et fit semblant de partir. Sur le pas de la porte, elle se retourna pour voir l'homme s'installer.
          
          « Je me demandais, commença-t-elle, j'ai lu que vous étiez en train de travailler sur une nouvelle forme de modification génétique pour nous rendre plus performants avec... Euh des gènes d'animaux c'est ça ?
-          Effectivement, je vois que la curiosité vous a saisi et que vous avez fouiné, répondit-il placidement.
-          J'en suis navrée, dit-elle en essayant d'insuffler à sa voix un ton sincère. C'est juste que je trouve tout cela... fascinant. Princesse m'avait parlé de ce projet lorsqu'il n'était encore qu'une idée farfelue...
-          Une idée brillante, très chère, la coupa-t-il. Si nous arrivons à introduire dans vos génomes des chromosomes animales nous pourrions vous confédérer des aptitudes encore inimaginables. Vous pourriez voir à des kilomètres à la ronde comme les faucons, entendre les ultra-sons comme les chauves-souris et peut être même transformer la couleur de votre épiderme pour vous camoufler comme les caméléons.
-          C'est impressionnant ! déclara- t-elle. Nous pourrions aussi avoir des attributs marins ? Des branchies par exemple ? Ou bien des ailes ?
-          Non, tout cela ne serait pas possible sans vous implanter directement les membres animales. Mais, nous pourrions essayer de fusionner les gênes aviaires à des f½tus. A ce moment-là, l'expression des gènes pourrait être réalisée correctement pendant la gestation et la croissance. Ainsi les ailes ou les branchies pourraient être considérées comme des membres à part entière d'une nouvelle espèce d'hybride.  Il y a déjà eu quelques tests de transgénèse sur des rats. Les scientifiques à l'origine de ce test ont réussi à extraire le gène responsable de la fluorescence des méduses pour le transférer à une souris. Celle-ci, dans l'obscurité, avait la peau qui devenait verte sous l'effet de la protéine fluorescente verte que son corps sécrétait alors. Il faudrait essayer d'extraire le gène de développement des ailes sur un oiseau et de l'implanter dans le f½tus d'une souris pour voir si le sujet se retrouverait avec des ailes. Et si c'est concluant nous pourrions réitérer l'expérience avec des humains. C'est une excellente idée ! Il faudrait que j'en parle à Lord pour qu'il puisse me procurer ce dont j'ai besoin. »
           
          Le savant fou parlait tout seul depuis quelques instants, Rose ne sachant plus vraiment où se mettre, et luttant contre l'envie de dégobiller. Lorsqu'il prit une feuille et un stylo tout en listant les éléments dont il aurait besoin pour ses prochains tests, la jeune femme décida de déguerpir rapidement. Le scientifique semblait l'avoir occulté et elle espérait qu'ainsi il ne lui viendrait pas à l'esprit de parler de son petit penchant pour la recherche interdite.
          
          Pour ce soir, elle n'osa pas fouiller dans les quatre autres bureaux. Elle avait agi sans réfléchir et sur un coup de tête. Il lui fallait maintenant se repasser tous les documents qu'elle avait pu voir lorsqu'elle faisait la pile et lorsqu'elle avait fouiné. Peut-être trouverait-elle d'autres informations sur le sujet 25 et la molécule Azo.
          
          Pour l'heure, il fallait qu'elle se fasse discrète. Elle prit une éternité pour retourner dans sa chambre, faisant attention pour que personne ne remarque qu'elle s'était introduite dans les labos. A chaque fois qu'elle entendait des pas, elle rebroussait un peu chemin pour ne pas se faire voir. Elle avait été le centre de l'attention de tout le monde quelques temps avant, elle ne devait pas leur donner l'occasion d'avoir une nouvelle chose à se mettre sous la dent.
          
          Lorsqu'elle arriva dans le couloir de sa chambre, elle constata que la porte avait retrouvé sa place d'origine. Elle ne prit pas la peine de frapper et entra. Tous les meubles étaient de nouveau au bon endroit et la pièce semblait avoir été nettoyée du sol au plafond. C'est ce que faisait Fray lorsqu'elle était contrariée.
          
          Cependant, la jeune femme n'eut pas vraiment le temps de complimenter son amie, ni même d'observer si le ménage avait été minutieux. Fray l'agrippa sèchement et la renvoya dehors avec force. La générale, trop surprise, n'eut pas le temps d'esquisser le moindre geste.
          
           « Qu'est-ce que tu fous ? demanda-t-elle une fois dans le couloir.
-          Dégage d'ici, cracha Fray.
-          Pardon ? s'étonna la rose.
-          Je ne veux plus te voir, c'est clair ? lâcha Fray. Je sais pas à quoi tu joues Rose, mais je ne fais plus partie du jeu c'est clair ?
-          Mais... Qu'est-ce que tu racontes ? demanda la générale perplexe.
-          Tu m'as menti, tu m'as caché la vérité et quand j'ai appris la chose tu es revenue pour me réconforter, expliqua-t-elle. Ça aurait pu être gentil jusque-là, mais quand j'avais besoin de parler tu étais partie je ne sais où sans aucune explication. Tu m'as lâchement abandonné, Rose et je ne te laisserais plus le faire. Trouve-toi un autre endroit pour dormir, et ne compte plus sur moi. »
           
          Fray claqua la porte violemment pour manifester l'ampleur de sa décision. C'était la rupture entre deux amies. Elle ne voulait plus la voir, plus entendre parler d'elle et plus lui parler. Rose venait d'être rayée de la carte aussi simplement qu'un bonjour.
          
          Elle en resta bouche bée quelques secondes avant de ressentir un énorme vide. Elle aurait dû être en colère une fois encore, vouloir tout claquer, retourner faire ses recherches, soudoyer Fray pour qu'elle lui pardonne et lui dire ensuite toute la vérité. Mais elle ne fit rien. Elle ne ressentait plus rien. On venait de lui enlever son plus précieux pilier et elle ne tenait plus qu'à un fil.
          
          Elle se revit quelques années plus tôt, amorphe et silencieuse, murée dans son silence. Elle se souvenait de la douleur de la perte, de cette absence constante dans son c½ur. C'était la même sensation. Mais cette fois-ci, ce n'était pas pour les bonnes causes. Princesse était morte pour mettre fin au virus Azo, qui existait pourtant toujours. Fray l'avait envoyée bouler à cause de mensonge et de non-dit. Elle ne savait pas ce qui était le pire.
          
          Elle resta là toute la nuit, assise contre le mur, face à la porte blanche qui ne s'ouvrit pas. Elle resta seule, perdue dans ses pensées, tentant vainement de se concentrer sur les images des documents de Snake. 
            
A suivre...
            
 ◄Chapitre précédant                                                                                                         Chapitre suivant 
--------------------
'Lut,
Un  chapitre haut en couleur je dois bien l'avouer, d'où son titre explicite.
Mais pourtant, ce n'est vraiment que le tout début de l'histoire et j'ai vraiment vraiment hâte que les choses bougent et que vous connaissiez la suite ! 
Mais pour l'heure place à mes éternelles questions: 
Que pensez-vous de la réaction de Fray finalement ?
Est-ce que son amour pour Bird est compréhensible ?
Et la petite parcelle de son passé vous a-t-elle plu ?
Et Rose, comment avez-vous trouvé son comportement ?
Aurait-elle du rester avec Fray ou bien partir à la pêche aux informations ?
Avez-vous devinez qui est Snake ( ce n'est pas très compliqué) et avez-vous aimé son personnage, son rôle ?
Petite information sur ce que j'ai dit au niveau scientifique dans ce chapitre. La transgénèse existe véritablement et l'expérience de la souris a véritablement été réalisé. Pour ce qui est d'implanter des gènes animles à des êtres humains par contre je l'ai pris dans le livre Maximum Ride. Je ne sais pas si ça peut véritablement exister parce que l'être humain n'est pas assez fou pour faire ce genre d'expérience, mais sur le papier c'est possible ! 
Croyez-vous que Snake va balancer Rose ?
Et enfin la réaction finale de Fray est-elle compréhensible ?
Voili voilou, j'ai hâte de savoir ce que vous avez pensé de ce petit chapitre !
Merci encore de suivre cette Fanfiction ~
Z'houbix 
Hina

Tags : Start. Stop. Reset. Re-Start.

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.81.79.128) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Dadetine

    30/09/2017

    Holaaaa ~

    Je suis vraiment contente que ça te plait toujours et ça m'encourage dans l'idée que cette FF est vraiment bien et que la suite te plaira surement beaucoup et ça fait mais juste super super plaisir ! En fait, t'imagine pas comme j'ai hâter de publier la suite juste pour avoir ton avis et j'espère provoquer un "Wouah" xD
    J'étais obligée d'insérer Orochimaru dans l'équipe des scientifiques ce personnage est tellement bien et d'après ce que tu me dis il rend bien dans son rôle donc c'est vraiment vraiment parfait ! Après c'est sûr que niveau éthique dans mon récit comme dans le manga c'est pas trop ça x)
    J'essaye de disperser les informations et le passé des personnages un peu dans chaque partie pour en apprendre plus sur eux et qu'ils soient plus "réels" si on peut dire, j'espère que ça marche comme je le souhaite.
    Et effectivement on a fait un grand pas en avant dans les découvertes : il était nécessaire après 8 chapitres quand même xD Et les prochains réservent tellement d'autre chose x)

    Tu me rassures en me disant que la réaction de Fray est justifiée. J'avoue avoir eu beaucoup de mal à ne pas la faire trop exagéré, trop triste, trop imbu d'elle même qui pense qu'à sa poire ni trop fragile du coeur. J'ai du réécrire ce passage au moins dix fois pour avoir un truc à peu près correct x)
    Quand je demande si son amour se "comprend" c'est dans le sens : est-ce qu'il ne tombe pas comme un cheveux sur la soupe sans avoir été préparé en fait. Parce que c'est pas quelques choses que j'ai vraiment beaucoup abordé jusqu'ici et j'avais un peu peur que ça tombe du ciel. (l'amour et la romance n'étant clairement pas les piliers de l'histoire j'avais peur de ne pas avoir laisser assez de place tu vois ?=

    Pour Rose est-ce que tu ne trouves pas qu'elle s'en sort un peu trop bien justement ? J'essaye de pas en faire une Mary-Sue mais j'ai l'impression que je m'enfonce un peu dans cette idée de "fille parfaite mais qui a des défauts et un passé tragiques" ?

    Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur la transgénèse etc et c'est pour ça entre autre que je l'ai glissé dans cette histoire qui est quand même sci-fi histoire de soulever le point implicitement en mode "Ah ouais ça existe quand même" ! Voili voilou

    En tout cas tes commentaires me font à chaque fois milles plaisirs et me réchauffe le coeur ! Merci merci merci merci ♥♥♥
    -----------------------------------------------
    De rien !
    Et bien superbe ! Si mes commentaires peuvent te motiver, c'est juste parfait ^^ Et avec ce que tu me dis, ça me donne bien envie de connaître la suite, je sens qu'on approche d'un moment crucial !
    Tu as tellement bien fait avec Orochimaru, il est parfait, même au niveau de l'éthique qu'il n'a pas.
    Et bien pour l'instant, j'aime bien les petites doses de passé, ça ne fait pas exposé.

    Ah oui ! Et bien le rendu final est bon pour Fray ^^ Hum... j'ai du mal à te répondre par contre pour la question de l'amour de Fray parce que je ne sais pas si je me doutais de ses sentiments à cause du couple Tenten Neji que j'ai toujours en tête ou bien parce que ça pouvait se sentir entre tes lignes...

    Et bien, si Fray lui pardonne rapidement et continue de lui faire autant confiance, il se peut que je trouve qu'elle ait beaucoup de chance. De même, si elle arrive à manipuler Snake facilement, elle risque de devenir trop parfait ^^ Mais pour l'instant, c'est bon je trouve.

    Et bien c'est cool, ça fait une petite dose d'info pour ceux qui ne le savent pas encore.

    De rien ma chère ^^

  • Dadetine

    30/09/2017

    Coucou !
    Je viens enfin de lire le chapitre ! Et bien oui, je l'ai adoré. Et je te remercie vraiment d'avoir fait apparaître Orochimaru ! C'est un personnage que j'aime vraiment, il vit par et pour la science uniquement, aussi bien dans le manga qu'ici. Mais l'éthique ? Je ne sais pas s'il peut comprendre ce mot tellement il est passionné ^^"
    Bref, c'était un bon chapitre, on commence par une Fray qui se sent trahie, on en apprend quelque peu sur elle, puis on passe à Rose qui vient de faire un pas de géant dans ses recherches, mais qui vient de briser quelque chose qui semble irréversible.
    Et maintenant, places à mes éternelles réponses :
    - La réaction de Fray est totalement justifiée. Elle aime Bird et apprend que sa meilleure amie est avec lui et lui a caché la relation, en même temps, et en plus, des lèvres de Bird. C'est un sacré coup de poignard dans le coeur...
    Euh, dans l'immédiat, je ne "comprends" pas vraiment mais je ne vois pas trop ce qu'il y a à comprendre dans son amour en même temps ^^
    Oui, comme je l'ai dit plus haut, très bien inséré cette parcelle du passé. Ce qui est surprenant, c'est qu'ils conservent leurs souvenirs en fait.
    Et bien, la pauvre Rose fait comme elle peut, dans la panique, elle ne fait pas les choix parfaits et idéaux, mais je trouve qu'elle s'en sort plutôt bien. C'est vrai qu'elle aurait peut-être dû soutenir Fray et ne pas partir dans l'immédiat. Mais elle a vu une opportunité se présenter, elle l'a saisie, elle a réussi, et c'est une avancée pour le bien commun (raisonnons comme dans Scorpion ^^)
    Je pense que j'ai déjà répondu à la question concernant Snake ^^
    Et bien écoute, par rapport à la transgénèse, je sais qu'il ne faut pas toujours être dans la théorie du complot, mais si les scientifiques sont actuellement capable de le faire surs des animaux, ils peuvent le faire sur des humains. Est-ce que ça a déjà été fait avec un embryon humain ? Aucune personne lambda ne peut le savoir. Mais je sais qu'à l'orée du transhumanisme, ce type d'expérience sera de plus en plus possible...
    Bref, revenons à Snake. Je ne pense pas qu'il va la balancer, sauf s'il y voit son intérêt. Il va falloir que Rose trouve quelque chose qui l'intéresse afin d'en faire un allié ...

    Merci à toi de poster tes chapitres !

  • Xx-Akatsuki-xX

    13/01/2016

    'Lut,

    Haha c'est vrai qu'il est assez imposant mais je suis contente que ça t'ait plu quand même et que tu n'aies pas trouver ça trop long !

    Je suis contente que le thème principal t'ait plu lui aussi, ainsi que les paroles de la chansons ! :)

    Je suis aussi heureuse que mes personnages te plaisent aussi, et j'avoue que Deidara est OCC mais bon pour mon écrit il ne fallait pas qu'il se rebelle en autre ! Désolée que ça t'ait un peu gêné.

    Je suis contente que mon OC te plaise même si elle est un peu trop parfaite tout de même ! Et tant mieux que l'association Emy x Gaara t'ait plu :)

    Merci beaucoup pour ce beau commentaire :)
    __________________________________________

    Hey!
    Oui ne t'inquiète pas c'était la longueur parfaite je pense.
    Non pas que ça m'ai gêné, ça m'a surprise on va dire ^^.
    C'est sur que ça m'a plu!
    De rien, merci pour ta réponse ^^.

  • Xx-Akatsuki-xX

    12/01/2016

    Hey!

    C'est vrai que au début, quand j'ai vu la longueur de ton One Shot, je me suis demandée si tu n'avais pas un peu trop détaillé, mais au final pas du tout. Je trouve le déroulement du texte fluide et assez détaillé pour se l'imaginer.

    Un One Shot sur la musique, oui j'adore, étant moi-même joueuse de guitare par loisir et adoratrice de musique, en effet, j'ai adoré.

    Le choix des personnages m'a vraiment plu, car J'adore Shikamaru et Deidara et que j'aime beaucoup Gaara. Ils ont chacun leurs caractères, et c'est ça qui est intéressant. Mais par contre j'ai trouvé un peu étrange que Deidara se laisse faire, car si je crois bien, il a un caractère plutôt explosif et borné.

    J'aime beaucoup Emy, ton personnage m'a vraiment plu. C'est vrai qu'elle est parfaite, mais au moins ce n'est pas une Mary-Sue. Et puis j'adore le fait qu'elle soit avec Gaara, je trouve qu'ils se complètent.

    Bravo pour ta musique, j'ai trouvé que les paroles étaient belles.

  • LaaPoortuugaaise

    22/10/2015

    Bon je vais réécrire mon commentaire mais désolée il sera beaucoup moins long et moins bien parce que j'aime écrire mes commentaires "à chaud" mais bon allons-y!

    Alors l'idée du thème musical est une très bonne idée qui m'as plu. Les personnages sont bien choisis, j'aime notamment Deidara que tu présente du'une façon originale mais intéressante, et puis il joue de la batterie *o*
    La rencontre et l'union des personnages est naturel et dégage quelque chose: c'est un vrai groupe! Et non, je n'ai pas trouvé Emy trop parfaite, c'était en vérité bien dosés et je l'ai aimée bien que j'ai généralement du mal avec les personnages inventés (ne me demande pas pourquoi) .
    Tu as trouvé ton Os longue, pour moi elle ne l'ai pas assez car des détails aurait sûrement améliorer la qualités des personnages et leurs caractères afin d'un même coup amélioré l'histoire. Comme les sentiments de Gaara, je ne sais pas mais quelques choses me gène comme si il étais mal présentés ou trop vite présentés. Mais dans l'ensemble c'est très bien et ça garde un aspect réaliste. La fin est très mignonne ^^

    Pendant un instant le couple Emy/Gaara ma légèrement fait pensé au film "Si je reste" je ne sais pas si tu connais ?

    En conclusion, ta qualité d'écriture est toujours très bien mais j'ai beaucoup moins accroché sur cette histoire, qui est pourtant très bien. C'est juste une simple histoire de goût et de couleurs. Le début de l'histoire ne m'avait pas emballer mais l'histoire entraîne naturellement ^^

    A Bientôt et bonne contiuation

  • LaaPoortuugaaise

    22/10/2015

    Oh non! Je viens de t'envoyer un gros commentaire sur cette OS mais je ne suis pas sûr qu'il ai bien été envoyer !

  • Peakamys

    29/09/2015

    OH MY GOD!!!!😦😧😨
    C'est trop bien !!!!!😱😱😎😎😎
    Je t'aime Gaara!!!! Ton os est le meilleur jusqu'à présent !

  • Le-journal-de-Nagisa

    16/05/2015

    Lien vérifié ♪

  • Lili--Ficx

    27/01/2015

    Hello !

    Je viens tout juste de finir de lire, j'ai connu ton OS grâce à FanfictionsLibrary.
    Je vais tenter d'être la plus franche possible pour cette "critique", je reconnais que je n'en ai jamais fait avant, c'est une première ! \o/

    Je vais commencer par les points négatifs, donc en premier lieu, l'histoire en elle-même ne m'a pas tellement plu. Je n'ai pas aimé le côté OOC des personnages, en particulier Deidara qui non seulement n'était pas repris de manière correcte au niveau mental mais aussi physique. Deidara est le plus vieux de la bande, il est plus grand que Sasori, plus petit que Shikamaru et aussi grand que Gaara, il n'est pas un bouc émissaire, n'est pas efféminé (ce n'est que mon avis), et n'est pas non plus hypersensible. (Je suis désolée d'insister autant sur lui mais il fait parti de mes personnages favoris :$)
    Je suis un peu mitigée sur Gaara, je dirai que dans l'ensemble il était plutôt réaliste, c'est un être torturé en manque d'amour donc là ça peut aller...
    Je ne parlerai pas d'Emy, c'est un personnage inventé et tu l'as faite comme tu l'entends, c'est un personnage sympathique.
    Pour Shikamaru, ça allait. :3

    Le manque de détail était pour moi le défaut principal, l'histoire a été trop vite à mon gout, je reste sur ma faim. J'ai trouvé la réaction de Gaara un peu trop abusive, j'aurai aimé plus de mal-être, peut-être un clash réel entre Shikamaru et Gaara, approfondir la relation entre Emy et Shikamaru... Ça n'aurait pas empêché que tout finisse bien.
    Bien sur, tout ça reste facile à dire car il ne faut pas oublier que c'est un One Shot.

    Pour ce qui est des points positifs, j'ai vraiment aimé le choix des personnages, Deidara, Shikamaru et Gaara qui sont des personnages que j'apprécie vraiment.
    L'attribution des instruments est telle que je l'aurai imaginée (oui oui, c'est un détail qui compte pour moi !).
    Même si je n'ai pas accroché à l'histoire en elle-même, je pense vraiment qu'en revoyant certains points cités plus haut, il y aurait vraiment moyen de transformer cet OS en bombe atomique à en faire pleurer tes lecteurs uhuhuh :sadique:
    Non sérieusement, l'histoire est plaisante, vraiment, même si ce n'est pas mon habitude de lire ce genre. :)
    Il y a du travail derrière tout ça, et je t'encourage vivement à continuer. Pour ma part je suis sur le point de commencer "Relation Ambigüe" !

    Alors bonne continuation et merci de partager tes écrits avec nous ! :D

  • FanfictionsLibrary

    13/07/2014

    Bonsoir Hina ! Après lecture de ton OS, j'ai pu rédigé ma critique : http://fanfictionslibrary.skyrock.com/3223101023-Cette-passion-qui-nous-unit.html

    Tout est mentionné sur l'article, je te laisse le lire =)

    Bonne soirée et à bientôt !

Report abuse